Distribution d’aide d’urgence

Fournir des ressources nécessaires à la survie quotidienne

La réalité de la vie quotidienne dans les campements non officiels de Turquie est difficile à saisir sans en être directement témoin

La Turquie accueille le plus de réfugiés au monde

On estime à 3,8 millions le nombre de réfugiés résidant actuellement en Turquie qui n’ont pas accès aux camps officiels. Ce nombre massif de personnes est laissé avec peu ou pas de soutien du gouvernement ou des organisations humanitaires internationales. Pour survivre, il est courant pour eux de s’adresser aux propriétaires fonciers, souvent des agriculteurs, dans les régions rurales de la Turquie pour négocier l’installation sur leurs terres. En échange de la création de camps, ils travaillent généralement sur les terres agricoles pour très peu, voire aucun paiement. Malheureusement, les réfugiés sont souvent exploités. Les réfugiés peuvent demander des permis de travail, mais ce processus est difficile et même dans ce cas, les possibilités d’emploi légal sont incroyablement limitées.

Sols boueux et absence d’hygiène

Ces camps de réfugiés non officiels sont constitués de structures de tentes rudimentaires construites sur des sols en terre battue, sans aucune protection contre les intempéries. Ces campements ont jusqu’à six ans et de nombreuses tentes sont gravement endommagées. Il n’y a souvent pas d’eau courante propre, de gestion des déchets ou d’électricité. De petits poêles sont utilisés à l’intérieur des tentes pour cuisiner et se chauffer en hiver. En hiver, les températures descendent en dessous de zéro et les fortes pluies transforment les campements en boue. Il est impossible de garder les tentes sèches et propres, ce qui pose de sérieux problèmes de santé aux réfugiés.

Fournir des articles de base permet de sauver des vies

Depuis 2015, nous distribuons des articles de première nécessité aux camps non officiels de la région d’Izmir. Alors que nous aimerions aller au-delà de ce style d’aide d’intervention d’urgence, le besoin est tout simplement trop grand pour s’arrêter. Nous recevons des dons d’articles tels que des réchauds, des bottes de pluie, des tentes étanches et des fournitures d’hygiène de la part d’organisations et de particuliers. Nous maintenons également des lignes de communication ouvertes avec les résidents afin de pouvoir évaluer les besoins au fur et à mesure qu’ils se présentent et utiliser les fonds donnés pour acheter les fournitures urgentes.

Leur unique espoir

Les résidents des camps de réfugiés non officiels sont dépendants de la population turque locale et des organisations comme Imece pour obtenir des articles de base comme des vêtements, des couvertures et des produits d’hygiène personnels.

Apportez un soutien qui change la vie

Une grande partie de nos dons sert à acheter des articles qui seront distribués aux camps en fonction des besoins. Jetez un coup d’œil à nos options de soutien pour voir la différence qu’un don mensuel pourrait faire.

Ou si vous souhaitez donner de votre temps pour rejoindre notre équipe de bénévoles, voyez si vous seriez un bon candidat.

L’empathie nous rend humain